Grès

Cancer de l'ovaire

Les cancers de l’ovaire se développent à partir des cellules qui composent les ovaires ou des trompes. Chaque cancer est unique et se définit notamment en fonction de son type histologique (type de cellules impliquées), de son stade (jusqu’où les cellules cancéreuses se sont-elles propagées ?), et de son grade, c’est-à-dire son degré d’agressivité.

 

Quel traitement choisir ?

Le choix des traitements est adapté à votre situation. Plusieurs médecins de différentes spécialités se réunissent pour évaluer les différentes options de traitements possibles dans votre cas, en prenant en compte les caractéristiques de la maladie voire même l’analyse génétique de votre tumeur, mais également votre âge et votre état de santé général.

Le traitement des cancers de l’ovaire repose principalement sur la chirurgie, qui vise à supprimer la totalité de la tumeur et de ses éventuelles extensions en dehors des ovaires. Dans la grande majorité des cas, il est recommandé de retirer les deux ovaires, les deux trompes de Fallope et l’utérus. D’autres organes proches des ovaires peuvent également être retirés si le cancer s’y est étendu. Des échantillons de tissus sont systématiquement prélevés à différents endroits de l’abdomen, afin de les analyser et de préciser le degré d’extension du cancer.

Quelles sont les options thérapeutiques ?

Une chimiothérapie peut être nécessaire, soit avant la chirurgie pour réduire la taille de la tumeur et faciliter son extraction, soit après la chirurgie, pour la compléter et limiter les risques de récidive.

Les dernières options thérapeutiques sont présentes dans notre établissement qu’il s’agisse de la chimiothérapie délivrée directement à l’intérieur de l’abdomen pendant l’acte chirurgical (chimiothérapie hyperthermique intra-péritonéale CHIP) ou des nouvelles thérapies ciblées voire des immunothérapies.

Des recherches génétiques peuvent aussi être effectuées sur la tumeur ou dans le sang si nécessaire pour adapter les nouveaux traitements personnalisés.

Lorsqu’une chirurgie ne peut être envisagée à cause de l’étendue trop importante de la tumeur, la chimiothérapie est le traitement principal du cancer.

La prise en charge

Votre prise en charge est globale et comprend non seulement le traitement du cancer lui-même, mais aussi le traitement, voire la prévention lorsque cela est possible, des effets secondaires de la maladie et des traitements, notamment la fatigue, la douleur ou la souffrance morale.

La prise en charge par l’équipe de rééducation fonctionnelle permet de vous préparer à la chirurgie par un programme de pré-habilitation.

Pour les personnes plus âgées, une équipe de gériatres spécialisés en oncologie est aussi présente pour nous aider à optimiser le traitement des patientes les plus fragiles.

Votre prise en charge est réalisée à l’Hôpital Foch par une équipe spécialisée qui vous prend en charge comprend des professionnels de différentes spécialités : gynécologue, oncologue médical, chirurgien, pathologiste, psychologue, spécialiste de la douleur, infirmier, kinésithérapeute, diététicien, assistante sociale… Ces professionnels travaillent en collaboration au sein de l’hôpital pour créer votre programme de soins personnalisé en lien avec votre médecin traitant.

Dans des cas plus rares, une chirurgie conservatrice peut être envisagée pour les tumeurs à la limite de la malignité (tumeur borderline). Elle consiste à laisser en place un ovaire, une trompe de fallope et l’utérus, afin de rendre possibles les grossesses ultérieures. Ces modalités de prise en charge sont validées par un comité régional d’expert auquel nous participons.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

© 2020 Hôpital Foch