Grès

Cancer du col utérin

Caractéristiques du cancer du col de l’utérus
Le col de l’utérus est la partie tubulée menant du vagin à l’utérus. Il est formé d’un exocol qui est la partie examinable en consultation lors d’un examen gynécologique et d’un endocol qui va mener à l’utérus.

85% des cancers du col se développent à partir de l’exocol et sont des carcinomes épidermoïdes. Les 15% restant débutent au niveau de l’endocol et sont des adénocarcinomes.
L’apparition du cancer du col est très majoritairement secondaire à une infection du papillomavirus humain (HPV). Ce virus qui est sexuellement transmissible, infecte 9 personnes sur 10 et se guérit très souvent spontanément. Lorsque ce n’est pas le cas, le virus est responsable de lésions précancéreuses qui peuvent devenir après quelques années un cancer invasif du col.

Ce cancer peut s’étendre localement et envahir les organes de voisinage comme le vagin, la vessie et le rectum. Il peut également envahir les ganglions lymphatiques ou d’autres organes à distance (métastases).
On estime que les nouveaux cas de cancer du col de l’utérus vont concerner 3000 femmes chaque année en France. La moyenne d’âge du diagnostic est de 40 ans et on estime l’évolution du cancer entre 10 à 15 ans après le début de l’infection au papillomavirus.

Il existe des moyens de prévention de ce cancer du col de l’utérus. Tout d’abord, la prévention passe par le vaccin contre le papillomavirus, le Gardasil 9. Il permet chez les jeunes filles de ne pas s’infecter contre ce virus et s’administre entre 11 et 14 ans. Ensuite, le frottis du col de l’utérus réalisé régulièrement permet de dépister le papillomavirus et les lésions précancéreuses dans le but d’un traitement précoce.

Traitements du cancer du col de l’utérus
Il existe trois types de traitement : la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie. Le traitement d’un cancer est toujours adapté à la personne. Le choix de ce traitement va vous être proposé après avoir été discuté en réunion de concertation pluridisciplinaire. Cette réunion rassemble toutes les spécialités prenant en charge les patientes atteintes de cancer du col : chirurgien gynécologique,
oncologue, radiothérapeute, radiologue, pathologiste.
Le choix du traitement va dépendre de l’étendue du cancer défini par son stade mais également de votre âge, de vos antécédents médicaux et de votre désir de grossesse. Chaque patiente était différente, le traitement va lui être adaptée spécifiquement.

 


Chirurgie
Conisation
La conisation est l’exérèse d’un cône du col utérin. Elle permet de faire le diagnostic et de traiter les lésions pré-cancéreuses. Cette intervention se déroule en grande majorité lors d’une hospitalisation ambulatoire.
Hystérectomie totale avec annexectomie bilatérale

Cette intervention consiste à enlever l’utérus dans sa totalité, les trompes de Fallope et les ovaires. Il existe principalement deux voies d’abord. La laparotomie consiste en une ouverture horizontale ou verticale du ventre. La coelioscopie, parfois assistée d’un robot, permet de ne réaliser que 4 ou 5 petites incisions pour enlever l’utérus par les voies naturelles.
Cette hystérectomie peut être élargie, c’est-à-dire qu’elle va emporter les ligaments suspenseurs de l’utérus et le haut du vagin. Il est également parfois nécessaire d’enlever un ou plusieurs ganglions du pelvis.

 


Chimiothérapie
 


Radiothérapie
 


Soins de support

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

© 2020 Hôpital Foch